Naissance du Tiers-Lieu de Grivery


La première rencontre de prise de contact et d’information pour les activités du Tiers-Lieu de Grivery se tiendra le samedi 11 Novembre à14h30, sur place, 2 Impasse du Vieux-Puits à Grivery. Venez et amenez tous ceux que cela peut intéresser !

Découvrir ensemble, partager, élargir et approfondir

Dès son origine, le projet de Grivery a été pensé dans un désir d’ouverture à des échanges concrets et féconds avec la société. Pour cela, au-delà de multiples partenariats avec des professionnels de la région, artisans et autres, l’idée de tiers-lieu à Grivery lié à l’école s’est dessinée comme projet à moyen ou long terme : favoriser l’installation au hameau de Grivery de quelques professionnels qui aimeraient ce cadre et seraient aussi désireux de partager très concrètement leur expérience avec les enfants et les jeunes…

Mais dans l’immédiat, l’espace de l’école étant libre toutes les fin d’après-midi, les mercredis, et les W.E., nous avons décidé d’y proposer diverses formes de rencontres, de partages et de transmissions, liées à l’ouverture d’esprit, au goût de l’échange, de la découverte et des jeux, à la santé morale physique et sociale et à la convivialité : pratiques manuelles, corporelles, artistiques et musicales de différentes nature, jeux de toutes sortes et autres inspirations collectives comme la cuisine et la permaculture... Bref, nous souhaitons pouvoir y accueillir selon les disponibilités et après une décision du collectif, tout ce qui sera fait dans l’intérêt pour la connaissance de soi, la compréhension des autres et pour la joie du partage.

Pour cela, nous disposons de tout le bâtiment, notamment de l’étable-atelier, de la cuisine, de la salle-cantine, de la grange-grande salle, de la petite salle calme, les autres pièces, plus encombrées étant a priori moins adaptées. Et, bien entendu, les deux jardins et aussi le potager pour la permaculture. Nous veillerons ensemble à contribuer aux frais de location, de chauffage et d’entretien de ce lieu collectif si précieux.

Pour qui ?

Pour tous ceux et celles, adultes et enfant qui seront attirés par l’un, l’autre, ou par tous les ateliers. Pour tous ceux qui désirent se donner du temps pour une ou plusieurs pratiques régulières dans un esprit de détente, de partage et de découverte.

Quoi et avec qui ?


Etienne Lienhard, qui depuis une douzaine d’année anime des ateliers divers dans des structures d’éducation populaire, désire partager son expérience pour développer - en fonction des intérêts et demandes - différentes séquences dédiées à un choix d’activités plutôt ludiques, manuelles artistiques, non-verbales et surtout dans l’esprit de découverte et de réceptivité. Il ne s’agit pas de cours mais d’ateliers de partage:

Eveil musical : Pour les 2 à 6 ans : chants, comptines, jeux de mains découvertes d’instruments d’accès facile… Pour des plus grands aussi, selon les demandes…

Bricolage : Divers travaux de bois, sculpture ou menuiserie… On pourra aussi envisager de travailler d’autres matériaux, pierres tendres, béton cellulaire… selon les motivations et les âges …

Arts plastiques : modelage ou poterie, peinture-dessin, diverses installations collectives… toujours dans un esprit ludique et en fonction des intérêts.

Musique ou chant : Découverte de jeux sonores et d’improvisations à partir de différents objets adaptés, d’instruments d’accès immédiat ou plus « travaillés » ; jeux de rythmes à partir de percussions corporelles ou autres (cajònes, djembés, darboukas, maracas, guiros, etc..), découverte du chant par la détente du corps, le travail élémentaire du souffle et de la voix, par les harmonies et des bases de polyphonie…

Jeux : Il s’agira de visiter toutes sortes de jeux à deux, trois, quatre ou en groupe : jeux de mouvement, de balles, bâtons, baguettes, ficelles, pieds, mains, corps ; jeux d’adresse, de coordination, d’écoute mutuelle, d’équilibre, jeux sensoriels divers, etc… invention de jeux… parfois aussi, jeux verbaux…

Cours de guitare: Pour enfants comme adultes, il s’agit à la fois d’une initiation à l’instrument et d’un apprentissage de la musique comme terrain de rencontre collective, comme jeu créatif. Le fait de pratiquer en petits groupes permet, dès le début, d’aborder la dimension de la coordination collective, essentielle en musique.