Le chantier participatif bat son plein!

Mis à jour : juil. 11

Depuis le 28 juin, la deuxième édition du chantier participatif de Grivery a repris. Au programme, creuser la phytoépuration et réaliser la suite des tranchées de drainage, creuser la terrasse côté potager, toujours réparer des murs d'enceinte qui s'écroulent ici et là et nécessitent d'être renforcés. Si tout va bien sur le drainage, la phytoépuration et la terrasse, nous pourrons continuer l'isolation au RDC la 3ème semaine, mais nous avons déjà bien avancé en piochant le vieux plâtre et en projetant à la truelle de l'enduit chaux sable sur les vieilles pierres meulières afin de les consolider dans le mur.


La mobilisation a été intense sur les deux jours où la tractopelle a été louée sur le chantier en fin de première semaine car il fallait évacuer la terre à une cadence incroyable. C'est Jean-Marc Jancovici qui dit qu'une machine a autant de force que 100 hommes réunis. Nous avons pu le constater. Nous n'avions plus le temps de rien. C'était le ballet des brouettes pendant deux jours.


Finalement, faire les travaux à vitesse d'homme, c'est prendre le temps de discuter, de partager, de se reposer et de maintenir une convivialité indispensable à des groupes humains sains. C'est sûr, on va très lentement, mais on peut se dire que c'est durable pour rénover un vieux bâtiment abandonné depuis 60 ans. Et puis la transmission de savoir prend du temps. Une experte qui explique et montre à un jeune les différentes étapes pour réparer un mur, ça demande du temps d'explication, de compréhension, d'expérimentation et de retour d'information (comme par exemple apprendre que c'est crucial de bien laver les outils après utilisation!).


Darek, notre chef de chantier, s'est adapté au fur et à mesure (le chantier ne peut pas commencer à 8h pétante avec des bénévoles, et encore moins avec des collégiens si on veut garder notre bonne humeur!) et a appris beaucoup humainement à transmettre aux différents bénévoles, collégiens, lycéens, et même cette année, un primaire qui était extrêmement motivé et qui a égayé le chantier pendant une semaine par son enthousiasme et son énergie inépuisable.


Quelle belle expérience humaine et d'effort collectif!



35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout